OBJECTIFS

NOTRE PROJET

« MISE EN PLACE DE QUINZE ENTREPRENARIATS SOUS FORME SIMPLIFIE MAIS CORRECTE A.G.R. (ACTIVITES GENERATRICES DE REVENUS) AGRICOLES POUR ONG AFRICAINES EN ZONE TRES PAUVRE PAR FORMATION ET SUIVI »

La qualité de la prestation est assurée notamment par le recours à l’expertise d’AGIRabcd et, notamment, un suivi rigoureux, de la mise en place des quinze AGR.

 

Ce projet peut avoir des répercussions exponentielles sur la pauvreté pour les raisons suivantes :

  • Il est en Afrique. Les couts n’y sont pas les mêmes qu’en France. Par exemple Le salaire moyen est beaucoup plus faible en Afrique qu’en Europe :. Le salaire moyen est de 145 € Au togo, 2 238 € en France.Le prix d’un repas qui est de 20 euros en France est de 1 euro en Afrique Cependant certains produits sont au même cout par exemple le billet d’avion, l’ordinateur neuf.

Globalement, des fonds européens peuvent avoir des répercussions très fortes en Afrique.

Avec peu d’euros, si l’investissement est bien orienté, il est donc possible de faire beaucoup.

-Les terrains sont en abondance et peuvent être attribués gratuitement ou à faible cout par les autorités locales. Reste le problème crucial de l’accès à l’eau.

– Le projet concerne de façon privilégiée l’agriculture, produit de première nécessité en Afrique et à faible cout.

Les techniques de formation avec suivi sont des techniques éprouvées. En effet sont souvent pratiqués des stages de quelques jours mais sans suivi. Du coup la connaissance acquise s’effrite rapidement. A l’inverse si vous pratiquez ce qui vous ai enseigné aussitôt, ou parallèlement votre connaissance perdure. C’est ce qui sera fait ici.

Le dispositif sera accompagné de cours en agriculture adaptés aux A.G.R.  et  de micro-crédits,  si besoin.

A venir :  les développements plus techniques de Richard Orou sur la pauvreté au Benin de Kossivi Dzidzogbé Syndeouh pour le Togo et d’André Muller sur la procédure adoptée.

L ‘association  met directement en œuvre, à partir de la France, un programme d’aide aux populations locales africaines en situation de détresse et de misère :

  • Parrainer des orphelins et enfants démunis ;

  • Assister sur le plan médical les personnes en difficultés ;

  • Favoriser l’accès à l’eau potable et à l’assainissement ;

  • Appuyer les initiatives locales et de développement entrepreneurial;

  • Apporter une assistance alimentaire en milieux ruraux et scolaires pour combattre la sous alimentation et la malnutrition ;

  • Apport de fournitures scolaires aux plus démunis.

               

Ces actions peuvent être menées soit directement soit par volontariat, soit encore à partir de formations elle mêmes menées en concertation avec les autorités locales  ou  avec  la participation des ambassades de France concernées.

Un délégué Afrique assure les contacts sur place.

L’association  est en contact avec une cinquantaine d’ONG Africaines Locales.

Patrick Émile le Breton
Patrick Émile le Breton Président RAP2S
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close